Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès UT2J - Département Sciences économiques et Gestion
Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
 
Accès ENT

Formations

Vous êtes ici : Accueil Ecogestion > Formations > Master 2 MPN


Les débouchés

Publié le 31 mars 2017

Liés aux origines disciplinaires des étudiants, les débouchés du Master 2 pro/recherche MPN concernent les starts up innovantes du secteur numérique, l’ensemble des entreprises privées ou publiques confrontées à la digitalisation de leurs activités, mais aussi les collectivités territoriales et le secteur associatif. 

Pour l'heure, les étudiants issus du Master 2 MPTICDT évoluent pour moitié dans le secteur privé, pour le tiers dans le public et pour un cinquième dans le secteur associatif.
Six mois après la sortie du diplôme, le taux de placement des étudiants est de 86%. Les salaires de départ varient selon le secteur de placement : modestes dans le secteur associatif, ils peuvent vite s’élever dans le Conseil.

Nos anciens étudiants sont particulièrement insérés dans les sociétés privées, notamment les opérateurs de télécommunication, les fournisseurs d’accès, des SSII, les bureaux d’études et de conseil. Quelques exemples:
- Chef de projet webmarketing et digital,
- Chef de projet SI,
- Analyste sénior,
- Community manager,
- Fondateur de start up.

Les emplois dans le secteur public ou parapublic (collectivités locales, agences, services de l’État,...) concernent notamment des missions d'animation et de coordination de projets de modernisation organisationnelle des services, de conception et de suivi de réseaux (Internet, Intranet, Web...), d'expertise et montage de dossiers ou d'études, de prospectives et de veille technologique... À noter que les procédures de recrutement dans la fonction publique implique le plus souvent l’obtention d’un concours ! De nombreux étudiants issus de notre formation ont été admis à ce concours. Quelques exemples:
- Ingénieur territorial,
- Chargé de mission TIC,
- Sous préfet,
- DSI,
- Enseignant-chercheur.

Les associations
(ONG, secteur de la nouvelle économie sociale, etc..) offrent également des emplois croisant les questions liant les outils numériques et la mise en oeuvre de projets territoriaux. Quelques exemples :
- Chargé de mission numérique,
- Chef de projet SI,
- Responsable de communication.
 
Enfin la formation offre également la possibilité de poursuivre des études en thèse : plusieurs étudiants on déjà choisi cette possibilité. La première thèse, issue du Master a été soutenue en mars 2008. Les projets de thèses (géographie, économie, sciences de gestion, sociologie) sont construits en partenariat avec Télécom ParisTech.

Géographiquement, les emplois occupés par les étudiants se localisent plutôt dans les grandes métropoles (Paris, Lyon, Marseille) mais aussi les villes moyennes. Enfin, les partenariats internationaux de la formation offrent des débouchés en Afrique et en Chine.


rédigé par Valerie Fautrero

mise à jour le 19 septembre 2017


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées